1,6 million de m² de bureaux en chantier dans la métropole du Grand Paris

1,6 million de m² de bureaux  en chantier dans la métropole du Grand Paris
partage(s)

La métropole affiche une production élevée de bureaux. Le lancement d’opérations reste toujours important dans Paris intramuros, La Défense et le centre Ouest concentrant 70 % de l’activité. Le reste de la petite couronne végète.

Immobilier de bureau : la Métropole du Grand Paris cartonne

Le marché de l'immobilier de bureau de la Métropole du Grand Paris absorbe annuellement plus de 500 000 m² de bureaux neufs. L'offre immédiatement disponible est bien inférieure à ce niveau et l'évolution de l'offre future certaine montre que la situation va continuer à se contracter à l'échelle de la Métropole en 2017 et 2018. L’étude Paris Office Crane Survey, réalisée par le cabinet Deloitte, montre la situation contrastée de ce marché.

Les disparités géographiques risquent de s'accroître fortement entre une offre concentrée dans Paris intramuros et une pénurie de surfaces disponibles à loyer attractif dans les autres secteurs. Le réquilibrage à moyen terme ne pourra se faire que si les promoteurs lancent dès aujourd'hui des opérations en blanc dans les zones tendues "

Brice Charles, Associé Real Estate Advisory chez Deloitte.

400 000 m² neufs livrés en 2017 dans Paris, un record historique

Paris domine la production neuve métropolitaine. Pas moins de 400 000 m² sont attendus d'ici à la fin de l'année, dont la moitié était disponible au 31 mars.  Après deux années aussi positives qu'atypiques, la capitale compte 55 grues totalisant près de 740 000 m² en chantier, proche du pic historique atteint en 2016 avec 780 000 m². L’étude souligne une nouvelle fois la polarisation des activités du Grand Paris. La capitale concentre ainsi 45 % des surfaces actuellement en chantier sur tout le territoire métropolitain .70 % du volume mis en chantier à Paris est localisé à Paris Centre Ouest, dont plus de la moitié dans le Quartier Central des Affaires. Intra-muros, la production neuve se déplace vers les secteurs historiques : Paris Centre Ouest représente 45 % des surfaces en chantier, le 12e, le 13e, le 14e et le 15e passent sous la barre des 40 %.
 

Les Hauts de Seine mènent le jeu

Avec 35 chantiers développant 700 000 m² au 31 mars 2017, le département des Hauts-de-Seine note un rebond de l'encours de production. En effet, l'étude rapporte une augmentation de 12 % en six mois et de près de 50 % sur un an. La situation des Hauts-de-Seine est cependant contrastée :

  • Secteur des Affaires de l'Ouest : cette zone dynamique présente un niveau de production très élevé (440 000 m²), soit plus de 60% de l'encours du département.
  • La Défense : le redécollage de l'activité, constaté lors de la dernière édition de l'étude, se confirme grâce à deux opérations majeures qui font remonter l'encours de production à près de 200 000 m².
  • Reste des Hauts-de-Seine : la situation est proche du point historiquement le plus bas avec seulement 60 000 m² en chantier.

Bon à savoir

En matière de mise en chantier, le département connaît une contraction avec 155 000 m² lancés dans 9 opérations, dont 3 programmes supérieurs à 20 000 m². Ces chiffres sont largement portés par le Secteur des Affaires de l'Ouest et La Défense.

Le Nord et l’Est toujours en retrait

Quatre nouvelles grues développant 45 000 m² sont apparues en Seine-Saint-Denis et dans le Val-de-Marne. Les mises en chantier du Nord et de l'Est de Paris demeurent inférieures à la moyenne historique évaluée par l'étude. Le Paris Office Crane Survey compte 190 000 m² de production neuve, un résultat inférieur de 100 000 m² à la moyenne sur les treize ans d'existence de l'étude. Malgré l'inertie des mises en chantier sur le périmètre, la production neuve enregistre une hausse de +30 % sur les six mois étudiés. Ceci s'explique par le très faible niveau des livraisons : moins de 8 000 m² répartis sur trois opérations ont été livrés fin 2016.