Des immeubles de bureaux prévus pour être transformés en logements

partage(s)

Changer la nature d'un bâtiment induit un coût économique et écologique très élevé. Pour lever ces freins et s’adapter à une ville mutable, la solution est de prévoir sa réversibilité dès la conception. Afin de répondre à cette problématique, Vinci a lancé CONJUGO.

Des millions de m² de bureaux sont vides alors que, parallèlement, des milliers de logements manquent, notamment en Île-de-France. Pour remédier à cela, diverses solutions ont déjà été expérimentées avec pour objectif de transformer les bureaux vides en logements. Verdict : en plus de se révéler souvent techniquement irréalisable, l’opération était toujours trop coûteuse, non seulement au niveau des travaux mais aussi en raison des mises aux normes environnementales.

Chiffres clés

  • 5 millions de m² de bureaux vides en France, dont 80 % en Île-de-France.
  • 1,2 million de m² de bureaux vacants depuis plus de 3 ans en Île-de-France.

CONJUGO, l'immeuble évolutif  

Dans une société où les usages de la ville évoluent en matière de mobilité, de mixité, de densité et de durabilité, Vinci Construction, numéro 1 français du BTP, a planché sur la question à l'aide d'architectes, de promoteurs, d'urbanistes et d'économistes pour aboutir à CONJUGO, un mode constructif innovant. Un bâtiment CONJUGO peut, à tout moment, changer de destination et passer de bureaux à logements ou, à l’inverse, de logements à bureaux. Cette offre répond à quatre enjeux de la ville durable :

  • Contribuer à la compétitivité collective : entre construction, fonctionnement et reconversion, le coût global d’un bâtiment CONJUGO reste très compétitif.
  • Favoriser la créativité en matière d’aménagement, ce qui exige de décloisonner les standards de la construction.
  • Concourir à la convivialité du cadre de vie et donc répondre aux nouveaux modes de vie aussi bien au travail qu’à la maison.
  • S’inscrire dans un consensus, la réversibilité étant un défi qui nécessite une approche transversale et co-constructive.

Des bâtiments économiques de nouvelles générations 

Pour arriver au concept CONJUGO, il a fallu repenser les standards de construction cloisonnés et concilier les exigences techniques et réglementaires, parfois contradictoires, du bureau et du logement. Quelques grandes lignes des spécificités :

  • L'installation d'une façade à ossature bois. Hybride, elle est optimisée pour répondre à la fois aux exigences du bureau et du logement.
  • Une hauteur d’étage à 2,70 m permettant d’économiser de la matière première et de gagner un étage tout en disposant d’étages nobles à tous les niveaux pour un immeuble de logements.
  • Le positionnement des circulations (escaliers, ascenseurs…) en façade concilie les exigences normatives de sécurité incendie des bureaux et des logements. Cette configuration permet aussi de disposer de plateaux de bureaux aménageables et d'appartements traversants.

Les points clés à retenir

Développé par Vinci Construction France, CONJUGO résout l'équation entre économie, qualité d'usage et éco-conception.

La rédaction vous conseille :