Hong Kong affiche les loyers de bureaux les plus chers du monde

Hong Kong affiche les loyers de bureaux les plus chers du monde

Avec une moyenne à 2 605 €/m²/an, Hong Kong devance New York et Tokyo au classement des villes où les loyers de bureaux sont les plus élevés. Mais c’est à Londres que les loyers augmentent le plus.

L’indice Skyscraper du spécialiste de l'immobilier d'entreprise Knight Frank mesure les loyers des gratte-ciel de plus de 30 étages à travers le monde. Parmi les 21 places économiques considérées, le loyer moyen le plus faible (Séoul) est 8 fois moins élevé que le plus fort (Hong Kong).

Top 10 des villes où les loyers atteignent des sommets

  1. Hong Kong : 2 605 €/m²/an
  2. New York : 1 535 €/m²/an
  3. Tokyo : 1 275 €/m²/an
  4. Londres : 1 250 €/m²/an
  5. San Francisco : 1 090 €/m²/an
  6. Singapour : 840 €/m²/an
  7. Sydney : 830 €/m²/an
  8. Boston : 760 €/m²/an
  9. Shanghai : 680 €/m²/an
  10. Los Angeles : 735 €/m²/an

Bon à savoir

Paris, avec son secteur de La Défense, plus grand quartier d’affaires d’Europe, s'établit à 550 €/m²/an, devançant légèrement Francfort (510 €/m²/an).

+9,7 % sur 6 mois pour les loyers des bureaux de Londres

Pour le deuxième semestre consécutif, Londres est le marché où les loyers ont connu la plus forte croissance, frisant les 10 %. Deux facteurs contribuent à cette fulgurante progression :

  • La forte demande des locataires pour des gratte-ciel de prestige.
  • Une offre encore limitée en attendant l’émergence de grandes tours dans le sud de la ville.

Et la croissance constatée dans la capitale anglaise dépasse nettement les hausses observées ailleurs : 4,76 % à San Francisco, 3 % à Hong Kong, 1,1 % à New York, 0,4 % à Shanghai.

La rédaction vous conseille :