Immobilier d'entreprise : les investissements affluent en Europe au 2e trimestre

Immobilier d'entreprise : les investissements affluent en Europe au 2e trimestre
partage(s)

Le second trimestre 2016 est marqué par une forte appétence des investisseurs européens pour l'immobilier d'entreprise malgré le Brexit. 54 milliards d’€ ont été placés, soit + 2,5 % par rapport au premier trimestre.

Bonne nouvelle pour l’immobilier d’entreprise européen 

Tous secteurs confondus, bureaux, entrepôts et commerces, le montant des investissements est resté solide dans toute l’Europe, dopé par le secteur des bureaux.

  • 54 milliards d’euros investis au second trimestre 2016.
  • + 30 % par rapport au montant moyen des 10 dernières années.
  • + 2,5 % par rapport au 1er trimestre 2016.

La France et la Suède performent alors que l'Allemagne marque le pas

Les volumes en France et en Suède, respectivement 3e et 4e plus grands marchés européens se sont montrés particulièrement résistants. Sur une année glissante, de juin à juin, les investissements de ces deux marchés ont progressé de 32 % et 20 %. En France comme en Suède, les résultats du 2e trimestre ont bénéficié d’un marché très porteur en immobilier de bureaux. L’Irlande et la Pologne tirent bien leur épingle du jeu, affichant des scores qui ont doublé, en volume, par rapport à la même période l’an dernier. L’Allemagne a marqué le pas, faute de produits de qualité. Le Royaume-Uni a montré un essoufflement lié à des prix très élevés qui existaient avant le Brexit mais le marché continue d’être soutenu par des fondamentaux solides.

Alors que les investisseurs ont réagi avec prudence au Brexit, les fondamentaux du marché restent solides et les investisseurs ont toujours d’importants capitaux à placer. Cependant, ils attendent de voir l’évolution du marché avant de prendre position. Globalement, le marché semble réagir de manière positive ».

Jonathan Huit, Mangaging Director chez CBRE