Immobilier de bureaux : flexibilité et convivialité, l’Eldorado du coworking

Bouygues immobilier propose, à Issy-les-Moulineaux, des espaces de travail « comme à la maison ». © Nextdoor
partage(s)

Pour une journée ou pour un mois, pour un auto-entrepreneur ou une grosse société, le coworking rime avec flexibilité et échange. Le pionnier, Nextdoor, se développe à grande vitesse.

Le coworking ou louer autrement des bureaux...

L’immobilier d’entreprise se porte bien si l’on en juge les chiffres délivrés par Immostat qui réunit les majors des conseils en immobilier d’entreprise. Paris et la région Île-de-France drainent la majorité des transactions et des investissements, suivis par Lyon Métropole. Sièges sociaux, Grands Comptes, PME louent des m². Ceux-ci ne sont pas toujours utilisés, variant en fonction du développement ou de la stagnation d’une entreprise, voire sa décroissance si le secteur bât de l’aile, d’où l’opportunité, plutôt que louer des m² de trop, d’envisager de louer autrement. Et pour les TPE, celle de s’insérer dans un monde d’affaires.

Callbox - Coworking - Nextdoor Paris
Dans un même espace, vous trouvez des callbox, des lieux clos et calmes ou des open spaces...  © Nextdoor

Des emplacements privilégiés en Île-de-France et en province

Ces emplacements sont situés près d’un hub de transports pour faciliter la rencontre entre le loueur et ses clients. Nextdoor a démarré sur Issy-les-Mouiineaux en 2015, à deux pas du RER et de la ligne T2 de tramway. Une grande première pour le coworking qui, sur ce même site, va s’étendre sur 7 600 m². Il y a aussi Coeur Défense, (4 200 m²), gare de Lyon dans le tour Mattei,( 4 300 m²) et tout récemment Neuilly, sur l’avenue Charles de Gaulle. Puis vont s’ouvrir successivement, cette année Saint-Lazare, Porte d’Orléans. Coté province, c’est Lyon qui ouvre le bal dans l’immeuble Silex 1 à La Part-Dieu, suivi en 2018 par Bordeaux, Lille, Strasbourg…

La richesse du concept tient à l’opportunité pour les occupants de profiter du levier business pour enrichir ses contacts, nouer des liens et du levier humain pour ne pas rester seul dans une aventure. Une interaction qui vaut tant pour les TPE que pour les grandes entreprises ».

Stephen André, directeur Marketing Nextdoor

Un espace d’échanges entre start-up et grosses entreprises

Tout le monde ne peut travailler dans une tour ou des bureaux dernière génération, notamment des jeunes free-lance dans des domaines aussi divers que l’alimentaire, l’informatique, la musique, l’édition, la communication... Et justement, la communication est au cœur de ce concept pouvant réunir dans un même espace, des personnes  qui n’auraient peut-être jamais pu se rencontrer. Selon Nextdoor, la répartition se fait ainsi :

  • Un tiers d’auto-entrepreneurs et d’indépendants.
  • Un tiers de TPE et PME.
  • Un tiers de grosses entreprises louant des espaces lors de travail en mode projet.
Jardin - Coworking - Nextdoor Paris
Pour se détendre, des espaces verts sont mis à la dispositon des collaborateurs  © Nextdoor

Quel est le coût d'un bureau en coworking ?

Le coût dépend du temps d’occupation. Généralement, plus celui-ci- est court plus il est élevé. Un coût à relativiser sachant qu’un graphiste free lance, par exemple, n’a pas besoin d’un abonnement au mois, n’utilisant l’espace que 4 ou 5 heures mensuellement pour rencontrer des personnes d’un autre milieu et favoriser l’échange ou pour recevoir ses clients dans un lieu autre que chez lui. Chez Netxdoor, les tarifs s’échelonnent ainsi :

  • 22 €/ jour.
  • 210 € pour 12 h/mois.
  • 300 € pour tout le mois.

Bon à savoir

 L’abonnement souple du coworking permet de s’affranchir du bail commercial 3/6/9 ans qui peut entraver la création de start-up ou la croissance de PME.