Le Label Accessibilité renforce l’image sociétale de l’entreprise

Le Label Accessibilité renforce l’image sociétale de l’entreprise
partage(s)

Le Label Accessibilité L.A vise la qualité de l’accès et de l’usage des bâtiments autres que l’habitation. Pour les entreprises louant ou achetant des bureaux, c’est une valorisation en faveur du bien être au travail.

Une démarche volontaire pour les entreprises 

Si certains professionnels du bâtiment décrient les normes sur l’accessibilité en raison d’un surcoût de la construction, d’autres vont plus loin que les exigences règlementaires en faisant la démarche volontaire du label. Ils partent du principe que ce qui répond au besoin spécifique lié à un handicap en particulier est toujours utile pour ceux qui sont temporairement « empêchés » dans leur mobilité, par exemple, et procure même un confort d’usage appréciable par tout le monde.

6 thèmes pour répondre aux exigences du Label Accessibilité L.A

Pour bénéficier du label, le bâtiment qui abrite des bureaux, des commerces ou autres doit répondre à diverses composantes de l’accessibilité.

  1. L’accès : un cheminement qui s’adresse aux salariés ou aux visiteurs quelles que soient leurs facultés physiques, sensorielles, cognitives.
  2. L’usage : une orientation spatiale et une ergonomie des équipements pensées pour tous prenant en compte les troubles de la mémoire, de la vision…
  3. La sûreté : des configurations optimisées pour limiter les risques des chutes, les chocs et le stress.
  4. Un confort visuel : une qualité lumineuse adaptée aux activités des utilisateurs avec un éclairage naturel et un éclairage artificiel.
  5. Un confort acoustique : une qualité acoustique pour assurer une bonne compréhension des échanges, réduire la gêne liée aux bruits pour contribuer au bien-être.
  6. Une pérennité : des actions pour garantir la qualité d’usage et l’accès aux prestations des bâtiments dans la durée.

Bon à savoir

Le label est délivré par Certivéa, filiale du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment et partenaire de l’association HQE –France GBC. Il s’applique aussi bien aux bâtiments privés comme les bureaux, les commerces, les centres commerciaux que les bâtiments publics comme les écoles, les équipements sportifs…

Les atouts de ce label pour les entreprises

Pour les entreprises, il s’agit de favoriser le bien-être de tous les salariés, de toutes les personnes en situation de handicap temporaire ou définitif ou vivant avec une maladie chronique. Mais c’est aussi un bon moyen pour les directeurs des Ressources Humaines et de la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) de valoriser leurs actions en faveur du bien-être du travail, de renforcer la cohésion et la productivité de leurs collaborateurs et de recruter immédiatement des personnes handicapées. Enfin, c’est aussi un moyen de se démarquer de ses concurrents.

L’objectif est d’offrir un vrai levier de performance, de favoriser l’innovation et de faire de l’accessibilité un axe de progression sociétal répondant aux enjeux de la ville durable ».

Patrick Nossent, président de Certivea