Les 3 nouvelles tendances pour aménager les espaces de travail

Les espaces multi-usages et les tables de travail collectives favorisent le travail collaboratif. © Fotolia
partage(s)

Du confort et des espaces collaboratifs pour les salariés, des espaces multi-usages pour rentabiliser les surfaces inoccupées, les employeurs réaménagent les espaces de travail pour attirer les talents, favoriser la productivité et réduire les coûts.

Repenser les espaces de travail pour favoriser les synergies

La globalisation des échanges économiques, l’hyper-mobilité professionnelle, les nouvelles technologies de l’information et le travail collaboratif poussent les entreprises à redéfinir l’organisation du travail. L’étude « The Place to Work » menée par le conseil en immobilier d’entreprise CBRE analyse les différentes stratégies d’aménagement des espaces de travail et pointe trois nouvelles tendances.

1. Un espace de travail aussi confortable que son salon

Pour attirer ou garder les talents, les entreprises ont compris qu’elles devaient offrir des espaces aussi chaleureux et confortables que chez soi. Le temps passé hors de sa résidence étant important, il est alors primordial de créer un lieu de travail « humanisé », gai et avenant avec des codes décoratifs qui reprennent l’univers de la maison : tissus imprimés, papiers peints, bois, luminaires modernes… les entreprises ne lésinent pas et font appel à des architectes, des designers, des acousticiens, des ergonomes, des coloristes. Tout est fait pour favoriser le bien être des salariés et en filigrane améliorer leur productivité.

2. Des surfaces multi-usages et multi-dimensionnelles

Le développement du télétravail et du coworking libère des m². Selon CBRE, 32% des surfaces sont inoccupées. Horaires fixes et sédentarité cèdent progressivement la place au nomadisme avec n’importe quel matériel connecté. Aussi, pour exploiter au mieux les locaux disponibles, les entreprises sortent peu à peu de la logique d’un espace pour un seul usage. Tables de travail collectives, zones de « sitting », espaces lounges, hotdesks complètent peu à peu les postes de travail traditionnels.

3. Favoriser les synergies grâce aux espaces collaboratifs

Travailler seul dans son coin n’est plus au goût du jour. Les agencements d’espaces en mode « projet » permettent de fluidifier certains processus, d’intensifier les synergies entre les services ou d’évoluer vers une culture plus collaborative.

En prenant en compte les trois facteurs clés que sont la réalité des métiers au quotidien, la culture de l’entreprise et les hommes et les femmes qui y travaillent, les entreprises considèrent l’espace de travail comme un véritable outil managérial au service du bien-être de ses salariés et de la productivité ».

Aurélie Hubert, consultante Workspace Strategy chez CBRE

La rédaction vous conseille :