Les générations Y et Z réinventent l’entreprise et les espaces de travail

Echange, participation, responsabilité... Un mode de travail recherché par les générations Y et Z. © Fotolia
partage(s)

Les jeunes de moins de 35 ans veulent s’investir dans l’entreprise avec un partage des décisions et des responsabilités. Ils revendiquent des espaces mêlant le collaboratif et l’isolement. Une révolution à venir.

Les nouvelles générations rêvent d'un manager 2.0

La toute dernière étude du conseil en immobilier d’entreprise JLL porte sur les attentes des talents de demain au niveau de l’organisation et du management et révèle les espaces dans lesquels ils rêveraient de travailler. Basée sur plus de 200 jeunes interrogés par l’institut CSA et sur trois groupes d’écoute conduits auprès de lycéens, d’étudiants et de jeunes start-uppers, l'étude révèle que l’entreprise libérée, sans manager, ne séduit pas forcément faute de challenge. Aux yeux de la génération Y et Z, le rôle du manager reste clé. Mais cette génération revendique le management 2.0 et n’aspire pas forcément à la fin de la pyramide hiérarchique mais à plus de confiance et de bienveillance. Et elle voit son manager en coach et jardinier de leurs espoirs, de leurs convictions, de leurs envies. Pas de liberté illimitée recherchée mais un cadre dans lequel grandir et s’engager.

Une entreprise Lifestyle et un lieu d’expérience

Selon l’étude JLL, aux yeux de la génération Y/Z, l’entreprise n’est plus un lieu où l’on vient travailler des heures défilantes. Elle devient un choix de vie pour appartenir à une communauté-tribu loin des codes et des obligations traditionnelles. Les jeunes rêvent de fluidité, sans dress-code, et d’équilibre entre frénésie et lenteur, hyperconnexion et déconnexion, communauté et isolement.

Plus que d’une entreprise libérée, les jeunes rêvent de participation et de responsabilisation. Ils veulent un management reconnaissant et qui leur tape sur l’épaule, des modes de travail soules, l’opportunité de co-construire et de s’investir dans des projets engagés ».

Flore Pradère, responsable de la Recherche Entreprise chez JLL.

Réinventer les bureaux, entre bien-être et inspiration

Les jeunes de la génération Y/Z dessinent leurs bureaux futurs et imaginent une typologie d’espaces inédits, aux vertus et aux destinations complémentaires : un lieu hyperproductif dans des tubes de performance mais aussi très collaboratif, au sein d’espaces projets, de fablabs, de pitch theaters invitant à mettre en scène ses idées. Ce pourrait être un lieu d’inspiration qui permettrait de :

  • S’isoler sur une presqu’île.
  • Se confronter à une exposition artistique offerte par un lieu disrupteur.
  • Nouer de nouvelles relations au sein d’un lounge d’accueil ouvert sur la rue.
  • S’installer à un pop-up desk situé dans un lieu inattendu.
  • Déambuler dans une agora.
bureau-lounge-jll2016
Bien-être et discussion, deux outils de travail indispensables pour les nouvelles générations. © Fotolia

Un espace régénérateur

La régénération passe par plusieurs modes d’expression, des plus classiques aux plus inattendus. Les jeunes attendent désormais :

  • Des cocons de déconnexion, des cours de ré pour hurler et se défouler, des associations pour développer son engagement citoyen.
  • Des lieux de communauté avec la fête devenue Flash Mob Party au quotidien, des potagers communautaires pour cultiver légumes et relations interpersonnelles.

Bon à savoir

Certaines entreprises comme BlaBlaCar, Deezer ou AlloRetso expérimentent le travail en tribus, la salle de jeux, les espaces de déconnexion. Des espaces offrant une multitude d’atmosphères, co-conçus par les salariés.