Les tours jouent l’innovation à tous les étages

Les tours jouent l’innovation à tous les étages

« Majunga » et « D2 » à La Défense, « La Marseillaise » dans la cité phocéenne, ces tours de dernière génération rivalisent d’imagination en termes d’architecture, de prouesses techniques et environnementales, de services offerts aux salariés. Découvertes.

Longtemps décriées comme froides, inesthétiques, inhumaines et énergivores, les tours se lancent à la conquête des skylines urbaines, séduisent les investisseurs et les utilisateurs qui en font un porte-drapeau de leurs valeurs culturelles. Ces tours de toute dernière génération apportent un confort de vie aux salariés par la lumière et par les services. Pour les entreprises qui louent, elles sont synonymes de charges atténuées du fait de leur certification et véhiculent, par ailleurs, leur responsabilité environnementale et sociétale.

Majunga : une tour vivante, écologique, respirante et urbaine

© Takuji-Shimmura

Livrée en 2014, cette tour de La Défense a pour architecte Jean Paul Viguier, un Français à la réputation internationale, qui avait déjà œuvré à La Défense quelques années auparavant avec les tours jumelles « Cœur- Défense ». Elle rompt avec les paramètres classiques des tours et s’inscrit dans le XXIe siècle par sa façade en mouvement faite de trois bandes différentes, par ses espaces verts et sa distribution de l’espace.

Caractéristiques de la tour Majunga

  • 195 m de hauteur.
  • 45 étages.
  • 63 200 m² dont 58 800 m² de bureaux.
  • 5 000 postes de travail en mode confort, 6 000 au maximum.
  • 2 000 m² d’espaces verts, loggias et balcons.
  • Certification BREEAM excellent, démarche HQE.
  • Espace Plug & Work, lounge, restaurants, conciergerie, business center, Wellness center.
  • Propriétaire : Unibail-Rodamco.
  • Loyer affiché : 550 €/m²/an.

Il fallait réinventer la tour pour l’ouvrir davantage à la lumière et à l’air. Avec les diaphragmes, l’air passe et après avoir été filtré, apporte une véritable impression d’air frais. Nous voulions aussi faire entrer la lumière naturelle le plus possible pour déstresser les utilisateurs ».

Jean Paul Viguier, architecte.

D2 : une forme ovoïde pensée comme un arbre habité

© Pierre PERRIN Zoko Productions

Inaugurée en janvier 2015, la silhouette ovoïde de la tour D2 révolutionne la skyline et le paysage urbain de la Défense. Les architectes Anthony Béchu et Tom Sheehan ont mis au point, pour la première fois à La Défense, le principe de l’exo-structure en forme de nasse et en acier particulièrement recherché pour sa flexibilité et pour sa faible empreinte environnementale. Sa coiffe, habitée et accessible, abrite le « Jardin des Nuages », un jardin à ciel ouvert de 500 m².

Caractéristiques de la tour D2

  • 171 m de hauteur.
  • 37 étages.
  • 49 000 m².
  • 4 200 postes de travail.
  • Certification BREEAM, démarche HQE.
  • Propriétaire : Sogecap, filiale de la Société Générale.
  • Loyer affiché : 550 €/m²/an.

Pour la structure interne de la tour, nous avons pris comme modèle un arbre. Le tronc est un noyau de béton d’où partent des branches d’acier sur lesquelles sont déposés les planchers. Les losanges des façades sont les feuilles. Le sommet s’offre en un jardin surplombé de rinceaux et de doubleaux ajourés ».

Anthony Béchu, architecte

La Marseillaise appartient à l’épaisseur de l’air marin méditerranéen

© Jean Nouvel

Les premiers coups de pioche viennent de commencer pour cette tour réalisée par Jean Nouvel. La Marseillaise, seul immeuble de grande hauteur sur la façade méditerranéenne française, s’inscrit dans le plus grand projet d’aménagement urbain d’Europe, Euroméditerranée, en front de mer et en bordure du port industriel de la cité phocéenne. L’architecte a privilégié la lumière naturelle avec 17 000 m² de surfaces vitrées et 3 500 brise-soleil. Il vise l’excellence environnementale avec, entre autres, l’utilisation de l’énergie thermique marine pour alimenter le bâtiment en chaud et froid.

Caractéristiques de la tour La Marseillaise

  • 135 m de hauteur.
  • 31 étages.
  • 39 500 m² dont 35 000 m² de bureaux.
  • 2 500 postes de travail.
  • 2 800 m² de restaurants inter-entreprises.
  • Un espace fitness.
  • Une crèche de 30 berceaux.
  • Un business Center et un Business Sky Lounge.
  • Une conciergerie.
  • Certifications visées : HQE niveau Excellent et LEED Gold.
  • Propriétaires majoritaires : Caisse des Dépôts et Caisse d’Epargne Provence-Alpes-Corse.
  • Loyer affiché : 275/295 €/m²/an.

La Marseillaise est un hymne à la lumière : une marche, un escalier, une ascension à des passerelles vers ou dans le ciel. Vue de l’extérieur, elle espère imprimer le ciel marseillais de ses lignes, confondre transparences et reflets ».

Jean Nouvel, architecte