Paris dévoile son premier immeuble de bureaux construit en bois

Paris dévoile son premier immeuble de bureaux construit en bois
partage(s)

Les services de la ville de Paris pourront bientôt aménager dans leurs nouveaux locaux : un immeuble novateur de 6 000 m², situé le long de l’avenue de la Porte d’Ivry et construit essentiellement en bois.

La ville de Paris se dote d'une construction en bois très novatrice

La société abcd, en collaboration avec le Groupe Briand, a récemment dévoilé, sur près de 6 000 m², l’un des premiers immeubles de bureaux en structure bois. Conçu par l’architecte Art & Build pour accueillir les services de la ville de Paris, le bâtiment se veut très innovant, tant par les matériaux qu’il utilise que par sa technologie de construction. Et pour cause, ce dernier se compose essentiellement de bois, de la structure porteuse jusqu’au plancher. Le métal et le béton se sont ajoutés pour soutenir l’ensemble et contribuer aux performances acoustiques et thermiques. En plus, pour réaliser leur projet, les constructeurs ont utilisé la technique de « solution sèche » qui repose sur le système de préfabrication en usine. Une fois préparés en atelier et livrés sur le chantier, les éléments du bâtiment y sont directement assemblés ! Trois semaines seulement sont alors nécessaires pour assembler la charpente, le plancher et les éléments de façade d’un même niveau. Une solution très rapide qui permet aussi de baisser les coûts !

Opalia bédier est
L'ossature en métal complète la structure de l'immeuble. © Coralie Agnimel

Bon à savoir

Pour monter un immeuble d’une telle envergure, 10 à 20 mois de construction sont nécessaires contre plus de 20 mois pour une construction classique !

Un immeuble de bureaux respectueux de l’environnement

Le choix de construire un immeuble à structure de bois incarne un réel progrès dans la réalisation des bâtiments du futur. Les qualités naturelles du bois s’allient parfaitement aux nouvelles technologies de fabrication et les panneaux arrivant préfabriqués sur le chantier, toutes les nuisances en sont ainsi limitées (pollution sonore, poussière, encombrement des engins) facilitant la mise en place d’une Charte Chantier Vert. Toujours en construction, l’immeuble accueillera ses premiers « locataires » dès le printemps 2017.

Opalia Bédier Est
Pas besoin de peinture, le bois est à la fois fonctionnel et décoratif. © Coralie Agnimel