Quand le bureau d’une start-up devient lieu de vie des salariés

Quand le bureau d’une start-up devient lieu de vie des salariés
partage(s)

Pour les salariés de la French Tech, le bureau rime avec lieu de vie où ils aiment passer du temps. Une sorte de place du village où l’on discute, échange, s’amuse tout en travaillant.

Une étude réalisée par la foncière SFL sur le niveau de satisfaction, des attentes et des usages des salariés de la French Tech vis-à-vis de leur lieu de travail confirme les études effectuées par d’autres sociétés sur l’importance du bureau  pour les générations X,Y et Z. En effet, le bureau n’est plus considéré comme un lieu de travail où l’on se rend tous les jours mais un lieu de vie, créateur de valeur, de vie sociale et de culture d’entreprise.

 Le collaborateur de la génération Y ne fait plus de différence entre le temps qu’il dédie au travail et celui attribué à l’échange ».

Thierry d’Haillecourt ,Criteo

Les salariés de la French Tech fuient les bureaux fermés : l’open space est roi

Selon l’étude, 1% des salariés seulement travaille dans un bureau individuel fermé et les autres ne s’en plaignent pas, bien au contraire. Leur niveau de bien-être atteint 8/10, supérieur à celui de leurs collègues en bureau fermé évalué à 7, 6 /10. Une tendance inverse à celui des salariés traditionnels qui se disent plus heureux dans des bureaux fermés (6,9 /10) qu’en bureau ouvert (6,4/10). D’ailleurs les salariés de la French Tech ont un rapport nouveau à l’espace. S’ils étaient obligés de choisir, ils préfèreraient à 61 % disposer de plus d’espaces collectifs et moins d’espace pour leur poste de travail personnel. Là encore, c’est un mouvement inverse pour les autres salariés qui opteraient à 67 % pour davantage d’espace personnel. Mais si les collaborateurs de la Tech sont plus facilement prêts à abandonner leur espace personnel, c’est parce qu’ils travaillent en équipe : 68 % le font même très souvent contre 39 % chez les autres salariés.

bureaux-openspace SFL

Des bureaux pour vivre ensemble

Les salariés de la Tech ont un rapport singulier au travail : 82 % d’entre eux jugent que leur bureau est un lieu de vie où ils aiment passer du temps. A l’opposé, chez les salariés des entreprises traditionnelles,  57 %  jugent que le bureau est un lieu de travail où il s’agit de passer le moins de temps possible. Si l’on en juge par ce taux de satisfaction, le bonheur est dans le travail ! d’ailleurs 85 % des salariés de la Tech affirment qu’ils rient souvent sur leur lieu de travail contre 63 % pour la population générale. Le lieu de vie que certains comparent à une place de village est supposé accueillir les activités les plus diverses telles pouvoir déjeuner, se détendre et même faire la sieste à l’intérieur du bureau plutôt qu’à l’extérieur. A la fois lieu de travail et de vie, pour ces salariés, la distinction vie professionnelle/vie privée est dépassée.

pot-bureaux

Le barbecue sur la terrasse est utilisé une à deux fois par mois dès que le temps s’y prête, pendant la pause-déjeuner. Ce sont des moments particulièrement conviviaux pendant lesquels tous les salariés mettent la main à la pâte pour organiser le repas ».

Patrick Foster, Drivy