Quelles sont les métropoles French Tech ?

Quelles sont les métropoles French Tech ?
partage(s)

Promouvoir les start-up numériques françaises, en France ou à l’étranger, tel est l’enjeu du label, French Tech, pour générer de la valeur économique et le faire savoir au travers de quelques métropoles.

L’initiative French Tech a été créée, en France, fin 2013 pour mettre en valeur ce que les start-up numériques savent faire et booster les métropoles qui les acceuillent.

La French Tech, c’est quoi ?

La French Tech est un nom collectif qui désigne tous les acteurs de l’écosystème de start-up français en France ou à l’étranger.  Ceux qui travaillent pour ou dans ces start-up peuvent être des entrepreneurs mais aussi des investisseurs, des développeurs, des opérateurs publics, des associations, ou encore des instituts de recherche qui s’engagent pour la croissance et le rayonnement international.

9 métropoles détentrices du label French Tech

Selon le Secrétariat d’Etat au Numérique, neuf villes sont détentrices du label décerné aux écosystèmes de start-up les plus dynamiques et les plus prometteurs. Cela permet de les rendre identifiables à l’international et à constituer une véritable équipe des écosystèmes numériques autour de la locomotive que représente Paris. 

  1. Lille
  2. Lyon
  3. Grenoble
  4. Aix-Marseille
  5. Montpellier
  6. Toulouse
  7. Bordeaux
  8. Nantes
  9. Rennes

Bon à savoir

Pour ces 9 métropoles, un nouvel audit va être réalisé, cette année, avant de leur attribuer ce label pour une durée de 3 ans. Cela va permettre au label d’acquérir une meilleure visibilité.