Europe de l’Ouest : transactions stables, loyers en légère hausse

Dans "Central London", les loyers ont augmenté de 10 %. ©Fotolia
partage(s)

Le marché immobilier d'entreprise des principales places européennes maintient le cap avec 1,56 million de m² placés au premier trimestre 2015. Une demande stable mais des valeurs locatives parfois à la hausse.

La situation économique de la zone Euro a commencé à se redresser en 2014 avec une hausse du PIB de 0,9 %. Cette croissance devrait perdurer en 2015, de l’ordre de 1,8 % soutenue par la baisse du pétrole, des taux d’intérêt bas et un affaiblissement de l’Euro. Seul point noir : un marché du travail atone dans certains pays, freinant la décision de déménagement ou d’agrandissement des entreprises.

Des transactions immobilières stables dans 14 capitales européennes

Une étude menée par BNP Paribas Real Estate montre que le volume placé au premier trimestre 2015 est globalement stable par rapport à la même époque l’année précédente et se situe dans la moyenne des m² loués entre 2009 et 2014. Néanmoins, des disparités existent. Alors que « Central London » et « Central Paris » ont accusé un léger repli en raison du manque de grandes transactions, les villes allemandes ont montré une solide performance due à la bonne tenue du marché des petites et moyennes surfaces.

Un loyer « prime » tendance haussière

Alors que les loyers parisiens sont restés relativement stables dans Paris (780 €/m² /an) ou dans les villes allemandes, ils ont progressé fortement à Londres (+ 10 %  à 900  €/m²/an dans la City et 2 000  €/m²/an dans le West-End). Mais aussi à Madrid (+ 6 %)  et à Dublin (+ 26 %). Une hausse qui s’explique par la forte attractivité des immeubles de qualité situés dans des emplacements « core » où l’offre reste limitée.

Bon à savoir

 L’étude porte sur les marchés d’Amsterdam, Berlin, Bruxelles, Central London, Central Paris, Dublin, Francfort, Hambourg, Lisbonne, Luxembourg, Milan, Madrid, Munich, Vienne.

La rédaction vous conseille :