Europe : Londres et Paris dominent le marché des bureaux

Europe : Londres et Paris dominent le marché des bureaux
partage(s)

Le marché européen tire confortablement son épingle du jeu en 2014, profitant de l’amélioration de la conjoncture économique. Paris et Londres restent, de loin, les principaux moteurs du marché.

Les bureaux dans les principales places européennes ont été les actifs les plus recherchés tant en demande placée qu’en investissement. Comparée à d’autres parties du monde, l’Europe reste une valeur sûre.

Location : Paris performe en placement et Londres en valeur locative

Avec 1,8 million de m² de bureaux loués, Paris et son fameux quartier Central d’Affaires (QCA) domine le marché, loin devant Londres et son Central London avec West End et la City (1, 491 million de m²). Le marché allemand reste éclaté entre diverses grandes places que sont Berlin, Dusseldorf, Francfort, Munich, Hambourg mais est équivalent, dans sa totalité à celui de Paris. Londres est la capitale la plus chère d’Europe, suivie, dans les marchés significatifs (hors Suisse et Luxembourg) par Paris. En Allemagne, les loyers sont entre 276 et 456 €/m²/an.

Chiffres clés

11,7 millions de m² ont été loués (+ 10 %), 74 milliards d’euros investis (+ 20 %) selon BNP Paribas Real Estate.

Investissement : Londres toujours leader

Londres garde toujours la préférence des investisseurs. Place financière renommée, elle bénéficie aussi de la langue des affaires. C’est « the place to be ». Et les investisseurs du Moyen-Orient envoient même leurs enfants faire leurs études à Londres. Plus de 25 milliards d’euros y ont été investis en bureaux  en 2014. Paris vient en seconde position avec 13 milliards. Les autres marchés viennent très loin derrière, notamment l’Allemagne avec environ 10 milliards. Madrid et Milan suscitent à nouveau des intérêts, les actifs étant encore abordables et porteurs de valeur ajoutée.