L'immobilier de bureau dans les régions se porte bien en 2016

L'immobilier de bureau dans les régions se porte bien en 2016
partage(s)

En demande placée comme en investissement, l’immobilier de bureau, dans les régions, affiche un réel dynamisme. Les utilisateurs sont privés et les investisseurs majoritairement nationaux.

Une prévision de 1,4 million de m² placés pour l'immobilier de bureau

La belle performance du premier semestre avec 643 200 m² placés laisse augurer d’un bon atterrissage pour la fin de l’année compris entre 1,3 et 1,4 million de m² placés en 2016.  Selon CBRE, ce dynamisme tient davantage aux utilisateurs privés que sont les PME, les PMI , les Grands Comptes ou les sièges sociaux qu’au secteur public représenté par les collectivités locales, régionales, les hôpitaux… des acteurs traditionnels des marchés régionaux depuis des décennies. Les livraisons d’immeubles neufs sont limitées cette année dans les grandes métropoles mais vont se concrétiser en 2017, favorisant un développement de l’offre de qualité. Les valeurs locatives demeurent stables dans la majorité des grandes villes, sauf programme tertiaire d’exception.

Bon à savoir

Côté investissement, 661 M€ ont été engagés au premier semestre portés par des investisseurs nationaux (SCPI, OPCI, Caisses de retraite, Compagnies d’assurances…) avec Lyon comme ville favorite, concentrant 57 % de ces volumes malgré la compression du taux de rendement qui s’établit à 4,80 % dans la capitale des Gaules pour les emplacements prime.