L’investissement tertiaire en Europe restera soutenu en 2017

La bonne tenue de l'investissement en Europe devrait perdurer tout au long de cette année. © fotolia
partage(s)

Malgré les incertitudes politiques et économiques, les investissements en immobilier d’entreprise, au sein de l’Europe, devraient perdurer cette année, notamment dans les pays à l’économie prospère et stable.

L'Europe sur les bons rails en 2017

La nature a horreur du vide et les économies aussi, surtout lorsqu’elles sont confrontées à des tempêtes géopolitiques susceptibles de bouleverser les grandes lignes financières. Cette aversion au risque se traduit, selon une étude réalisée par Cushman & Wakefield, par une recherche des investisseurs dans des opportunités sûres adossées à une croissance des loyers.

Le risque d’instabilité dans la zone euro va accélerer la demande d'actifs en immobilier perçus comme des actifs générant des revenus réguliers... Les utilisateurs vont rechercher des biens à forte valeur ajoutée à leur activité. Les investisseurs en prendront acte ».

David Hutchings, Head of Investment Strategy Cushman & Wakefiels

L’Europe du Nord et du Sud, zones favorites des investisseurs

Le conseil en immobilier d’entreprise identifie des zones clés offrant une croissance équilibrée comme l’Allemagne avec Berlin en tête, les Pays Scandinaves, l’Espagne avec Madrid et Barcelone, et bien sûr Paris et Londres. Le professionnel regarde néanmoins avec attention les marchés d’Europe Centrale et de l’Est puisqu’ils offrent un potentiel de croissance des loyers et des rendements, notamment en Bulgarie, en Hongrie et en Roumanie.

Bon à savoir

L’année 2017 va être riche en rebondissements avec des élections en France et en Allemagne. Les résultats du Brexit et de l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis se feront sentir progressivement. L’Asie devrait devancer l’Amérique du Nord en tant que pourvoyeur principal de capitaux vers l’Europe.