Les loyers des bureaux vont exploser dans les capitales mondiales du high-tech !

Berlin arrive en tête des capitales européennes les plus créatives et les plus high tech laissant espérer une progression des loyers de 25 % d'ici 2019. © Fotolia
partage(s)

Les métropoles accueillant des entreprises émergentes de très haute technologie vont voir les loyers des bureaux grimper en flèche alors que le reste du marché affiche des valeurs locatives stables voire légèrement baissières.

Le rapport 2017 Global Cities de Knight Frank montre que les métropoles qui peuvent accueillir des industries de haute technologie et créatives, à la tête de la révolution numérique, occuperont d’ici trois ans le devant de la scène alors que la demande pour les biens immobiliers dans ces villes donne peu de signes de ralentissement.

Sydney, Berlin, Austin et Madrid, le quatuor gagnant

Sydney arrive en tête du classement avec des loyers qui devraient augmenter de 27,5 % d’ici 2019, suivie par Berlin, Austin et Madrid dont la croissance des loyers devrait tourner autour de 20 %. Celle-ci sera moins prononcée dans des centres technologiques matures comme Paris (+ 10 %), Londres (+7,1 %), et San Francisco (+ 5,1 %) et les villes tournées vers les services financiers comme Hong Kong (+,4,5 %) et Francfort (+ 3,9 %). Quelques villes pourraient voir leurs loyers chuter comme New-York (-2,5 %) ou Singapour (-14 %).

Il y a trois ans, Londres, New York et San Francisco regroupaient les principaux centres technologiques. Nous assistons désormais à une nouvelle vague se déplaçant vers des villes comme Berlin, Austin et Madrid. Ces métropoles sont en mesure d’attirer et de retenir « la génération iPhone » qui a une grande capacité d’adaptation, une mentalité de libre-penseur et reste précieuse pour les entreprises créatives de haute technologie.

James Robert, Chef économiste chez Knight Frank