Metz : le marché des bureaux s’essouffle

Metz : le marché des bureaux s’essouffle

Avec 34 000 m² de bureaux placés et 36 millions d’euros investis, le marché messin est étroit et à la peine faute d’une offre significative dans le neuf.

Une offre de bureaux à Metz en net repli

Selon BNP Paribas Real Estate, l’offre de bureaux disponible à un an atteint 46 000 m² fin 2015, en retrait de 14 % par rapport à l’année précédente. Alors qu’elle est globalement stable dans le centre-ville, elle diminue de 15 % en périphérie, notamment dans le Pôle Sud-Est, le plus dynamique qui affiche 58 % de la demande placée. Ce secteur regroupe les sites :

  • Le Technopôle.
  • La zac Sébastopol.
  • Le Grand Projet de Ville.
  • Mercy, seul site où du foncier destiné au tertiaire est immédiatement disponible.

Un recul des surfaces louées

Avec 34 000 m² placés, le marché des bureaux a diminué de 7 % par rapport à 2014. Ce dernier a été alimenté par des opérations en compte propre qui représentent 41 % du volume annuel, notamment dans le Technopôle qui affiche 72 % du volume pour 24 implantations. En centre-ville mais aussi en périphérie, la demande porte majoritairement sur des surfaces inférieures à 500 m².

Bon à savoir

Avec les livraisons prévues cette année dans le quartier de l’Amphithéâtre de l’Arénas (9 500 m²), le Centralia (9 300 m²), le Platinium (5 200 m²) et le Premium (4 500 m²), l’offre neuve devrait rebooster le marché.

Des valeurs locatives stables

Les loyers, dans les surfaces neuves ou anciennes, sont stables :

  • En centre ville, la valeur moyenne affiche 185 €/m²/an dans le neuf prime.
  • En périphérie, la valeur moyenne varie entre 106 et 137 €/m²/an.
  • 143 €/m²/an dans le neuf contre 122 €/m²/an dans l’ancien.

Un rendement de 6,50 % pour les investisseurs

En Lorraine, l’immobilier de bureaux représente 36 millions d’euros. À Metz, il s’est reporté sur la vente d’immeubles de seconde main en l’absence de programmes neufs loués. Le taux de rendement y est égal à 6,50 %, soit autant qu'à Nancy.

Le quartier de l’Amphithéâtre va connaitre un nouvel essor avec le lancement de projets qui devraient permettre de corriger la tendance baissière de l’offre et régénérer ainsi le marché locatif ».

Nancy Spann, directrice Lorraine de BNP Paribas Real Estate Transaction

La rédaction vous conseille: