Partage, innovation, bien-être... à quoi ressemble le bureau idéal en 2018 ?

Partage, innovation, bien-être... à quoi ressemble le bureau idéal en 2018 ?

La transformation digitale modifie les échanges et les méthodes de travail au bureau. La fonction du bureau devient plurielle, synonyme de partage, d’innovation mais aussi de concentration et de bien-être.

Pour leurs salariés, les entreprises revisitent leurs bureaux

Pour attirer les jeunes talents mais aussi améliorer la productivité de tous les salariés, les entreprises, grandes ou moyennes, s’entourent de designer d’espaces de travail afin de revisiter les codes du bureau de demain et approcher au plus près l’espace de travail idéal, conciliant les attentes des salariés à celles des entreprises. Et oui, 95 % des salariés considèrent que leur espace de travail a un impact sur leur bien-être (Actineo) tandis que 92 % reconnaissent que l’espace de travail a un impact sur leur motivation (Actineo).

Bureaux 2018 - salles du Groupe SeLoger
Chez SeLoger, les tous nouveaux bureaux ont été conçus dans un esprit coworking. © Antoine Ménard

Des espaces de travail structurés autour d’usages fondamentaux

Les salariés veulent se sentir connectés avec les espaces où ils travaillent, ils veulent des espaces qui leur ressemblent plutôt que des lieux qui leur semblent imposés. En un mot, travailler autrement :

  • Partager. Encourager la mobilité pour faciliter les rencontres physiques entre les individus pour faciliter les relations interpersonnelles et les échanges. L’espace social,  au cœur de l’espace de travail, pour des discussions informelles ou pour rassembler des groupes plus larges, devient incontournable sous forme de salles de réunion de diverses tailles, d’amphithéâtres, de lounges…
  • Se concentrer. Selon l’association Journée nationale de l’audition, 6 millions d’actifs en poste perdent individuellement au moins 120 h par année de travail. Il est donc indispensable d’offrir des espaces adaptés aux tâches nécessitant de la concentration si l’on veut favoriser l’efficacité. Ce peut être un quick point, un silent room…
  • Innover. Pour favoriser la création, rien de tel qu’un lieu sortant « visuellement » les salariés de l’entreprise. Ce peut être une salle de sport transformé en espace de « brainstorming », une terrasse, une salle permettant l’aménagement mobile avec des gradins, des poufs…
  • Se détendre. En moyenne, un salarié passe près de 40 h par semaine à son travail et près de 1 500 h par an. Pour se divertir, des espaces de détente et de bien-être sont déclinés : salle de sport, jardin, terrasses végétalisées, beauty room, salles de repos, juice bar, barista..La demande porte aussi sur les services de conciergerie, de clic & collect…

L’enjeu n’est plus d’avoir un espace à soi mais des espaces pour soi et pour tous. Pouvoir utiliser des lieux différents selon les postures de travail et les activités de la journée : se réunir, s’isoler, se concentrer, se divertir… ».

 Olivier Saguez, designer et fondateur de Saguez & Partners.