Avec 70 000 m² de bureaux loués en 2017, Strasbourg garde le cap

Avec 70 000 m² de bureaux loués en 2017, Strasbourg garde le cap

Le marché des bureaux strasbourgeois a réalisé une belle performance en 2017 malgré un léger repli. Mais la demande placée est en hausse de 11 % par rapport à la moyenne quinquennale.

Le marché des bureaux strasbourgeois réalise une belle performance en 2017

Selon l’étude réalisée par BNP Paribas Real Estate, le centre de Strasbourg et ses quartiers attenants représentent 50 % du marché des bureaux. Mais l’Espace Européen de l’Entreprise, à cheval sur les communes de Strasbourg, Schiltigheim et Niederhausbergen est également un secteur très attractif de par sa notoriété, sa proximité du centre-ville, de la gare et de l’accessibilité autoroutier. L’offre à un an diminue de 9 % pour s’établir à 115 000 m². Cela s’explique par le bon écoulement des bureaux anciens, l’offre dans le neuf ne représentant que 26 % de l’offre disponible. Une répartition qui devrait s’inverser prochainement :

  • En 2018, 11 400 m² seront livrés sur l’Espace Européen d’Entreprise avec le Wooden Park (1 700 m²), des bureaux en ossature bois, puis le Twins (8 700 m²) et les terrasses du lac (1 000 m²).
  • En 2019, 20 000 m² seront livrés sur le site Starlette du quartier Archipel et 6 000 m² sur le site de la Coop dans le quartier des Deux Rives.

L’arrivée progressive d’offres neuves significatives sur le marché va permettre de fédérer des grands utilisateurs autour des quartiers en devenir. Et le marché va retrouver son niveau du début des années 2 000, autour de 90 000 m² »

Yves Noblet, directeur régional Est de BNPRE.

Des loyers stables avant la livraison des bureaux neufs

Depuis 10 ans, les loyers moyens affichent une grande stabilité et oscillent entre 110 et 180 €/m²/an/HT. Le loyer « prime » reste à 195 €/m²/an et correspond aux immeubles neufs d’hyper centre-ville. L’arrivée prochaine des programmes neufs devrait conduire à une augmentation des valeurs locatives. Une marge de progression des loyers qui devrait aiguiser l’appétit des investisseurs.

état du marché des bureaux à Strasbourg en 2017
La demande placée est au-dessus de la moyenne quinquennale. © BNPRE