Les investisseurs français dominent le marché de l’immobilier d’entreprise

Les investisseurs français dominent le marché de l’immobilier d’entreprise

Le retour des investisseurs français se vérifie depuis plusieurs années. Mais il s’est accentué au second semestre 2017, notamment sur les très grandes transactions et cela malgré des taux de rendement au plancher.

Fin d’année en fanfare pour le marché de l’investissement d'entreprise

L’année 2017 avait commencé timidement sur le plan de l’investissement alors que la demande placée en bureaux caracolait. C’était sans compter le rattrapage spectaculaire du dernier trimestre avec plus de 8,8 Mds €, soit près de la moitié des montants engagés en région parisienne sur l’ensemble de l’année qui s’élève à 18,9 Mds € ce qui a permis de limiter le repli de l’investissement à 8 % par rapport à l’année précédente. Selon Knight Frank, ce rattrapage témoigne de la vigueur du marché francilien qui, pour la quatrième année consécutive, s’est maintenu au-dessus de la barre des 15 Mds €. Au total, tous types d’actifs confondus (bureaux, commerces, entrepôts, hôtels), 26,9 Mds € ont été investis.

investissement_immoentreprises_france
En 2017, l'investissement en Île-de-France aura reculé de 8 %. © Knight Frank

Des investisseurs majoritairement français

La part des Français a nettement augmenté au second semestre pour atteindre, aux termes de 2017, 72 % des volumes investis en Île-de-France et 67 % de ceux engagés dans l’Hexagone. Constante depuis plusieurs années, leur domination a été confortée par la réalisation de très grandes transactions comme Coeur Défense : 1,8 Mds € investis par le trio Amundi Immobilier, Crédit Agricole Assurances et Primonial REIM mais aussi Helka, Intown… En 2017, les Français ont été à l’origine de 45 des 64 transactions supérieures à 100 M € mais ils sont également présents sur des transactions de moindre importance. Les fonds de placement collectifs (SCPI,OCPI) sont à l’origine d’une bonne partie de ce succès.

repartition_volumes_investissement_France
Les investisseurs français sont nettement majoritaires. ©Knight Frank