Metz : le marché des bureaux s’essouffle